OPÉRA GARNIER - PARIS

Photo principale
Le

Situé en plein coeur du 9ème arrondissement de Paris, au bout de l'avenue de l'Opéra, l'Opéra Garnier est l'un des hauts lieux de l'histoire culturelle de la France. Également appelé Palais Garnier, il doit son nom à son créateur, l'architecte Charles Garnier. Même s'il partage le titre d'Opéra de Paris avec l'Opéra Bastille, il conserve une popularité sans faille au titre de son classement parmi les plus grands monuments historiques nationaux.
C'est très exactement le 15 janvier 1858 que Napoléon III décide de lancer le chantier de ce qui doit devenir le nouveau lieu de rendez-vous de la haute bourgeoisie nationale. A l'image des appels d'offre d'aujourd'hui, un grand concours est alors organisé pour trouver l'architecte de ce qui doit devenir l'Académie impériale de musique et de danse et c'est Charles Garnier qui l'emporte à la surprise générale. Les travaux débutent en 1861 pour se terminer le 5 Janvier 1873 lors d'une fastueuse cérémonie d'inauguration. En dehors d'une vive polémique autour du travail de Marc Chagall sur le plafond de la grande salle, la vie de l'Opéra Garnier est tintée de succès immenses.
Aujourd'hui, le Palais Garnier et ses dorures restent l'un des monuments historiques les plus visités des touristes et l'un des symboles forts de la culture.
Une fois franchie la rotonde des abonnés, le bassin de la Pythie conduit au grand escalier et à la somptueuse nef de trente mètres de hauteur. Cette nef, bâtie en marbres de diverses couleurs, abrite les degrés de l’escalier à double révolution qui mène aux foyers et aux différents étages de la salle de spectacle.

Dans la tradition des théâtres à l’italienne, la salle de spectacle en forme de fer à cheval dite à la française, en raison de la disposition des places selon leur catégorie, a été conçue pour voir et être vu. Sa structure métallique masquée par le marbre, le stuc, le velours et les dorures, supporte les 8 tonnes que pèse le lustre de bronze et de cristal équipé de 340 lumières. Le plafond peint par Marc Chagall et commandé par le Ministre de la Culture André Malraux a été inauguré le 23 septembre 1964.

Pourquoi ça fait du bien :
- pour la salle principale et son plafond original de Chagall
- pour le décor magnifique du grand escalier et de la nef qui dépasse l’imaginaire
- pour la boutique du musée qui comblera les petites filles passionnées de danse


Laisser un commentaire