Musée de la Chasse et de la Nature - Paris

Musée de la Chasse et de la Nature - Paris

Inauguré par André Malraux dans l’hôtel de Guénégaud (au coeur du quartier historique du Marais), le 21 février 1967, le musée de la Chasse et de la Nature a été étendu en 2007 à l’hôtel voisin, l’hôtel de Mongelas.
Le musée « expose » dans ce cadre prestigieux le rapport de l’homme à l’animal à travers les âges (de l’Antiquité à nos jours) et s’appuie sur les exceptionnelles collections d’art ancien, moderne et contemporain réunies par les fondateurs et sans cesse augmentées depuis près d’un demi-siècle.
Le visiteur découvre des peintures (Desportes, Chardin, Oudry, Vernet), des armes de chasse, des animaux naturalisés provenant d’Afrique, d’Amérique et d’Asie ainsi que de nombreux objets d’art, rassemblés personnellement par François et Jacqueline Sommer.
Les salles du musée portent des noms tels que Salle du Sanglier, Salon des Chiens et Cabinet du Loup.
Le musée abrite des centaines de trophées et d’animaux taxidermistes d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. Il s’agit notamment d’un ours polaire, d’un lion, d’un tigre, d’un guépard, d’un renard, d’un rhinocéros, d’un bison et de nombreux oiseaux.

Le musée présente des oeuvres anciennes et contemporaines : dans le Salon des Chiens, une collection de colliers de chien en or à travers les âges est exposée aux côtés de portraits d’animaux de compagnie de Louis XIV du XVIIe siècle et une petite version blanche de la sculpture de chien Scottie Puppy de Jeff Koons.
Il comprend également des éléments fantastiques : une alcôve dédiée aux licornes contient un petit cabinet de curiosités, le plafond d’une pièce a été recouvert de plumes de hibou dans une œuvre intitulée La Nuit de Diane de l’artiste belge contemporain Jan Fabre
Musée privé, il bénéficie du label « Musée de France » octroyé par le ministère de la Culture et de la Communication.

Pourquoi ça fait du bien :
- pour la beauté les animaux naturalisés du monde entier
- pour le grandiose plafond d’une pièce qui a été recouvert de plumes de hibou
- pour la fantastique collection d’armes de chasse


Le

Laisser un commentaire