Château du Marais

Château du Marais

Le Château du Marais, construit entre 1772 et 1780 par l’architecte Jean Benoît Vincent Barré, est l’un des plus beaux châteaux français de l’époque Louis XVI. Un des endroits où les principes constructifs d’équilibre sont les mieux appliqués
Son parc dessiné dans les années 1900 est jalonné sur 35 hectares par des arbres séculaires et marqué par un superbe miroir d’eau long de 550 mètres.
L’histoire du domaine remonte au XIIIe siècle, date de sa première mention dans les archives. La famille Saint-Yon et leurs descendants ont édifié successivement les deux premiers châteaux. En 1515, les Hurault achètent le domaine du Marais et construisent le troisième édifice dans le style Louis XIII. En 1767, le trésorier Jean Le Maistre achète le Marais mais le château ne lui plaît pas et le fait entièrement raser.
En 1778, le trésorier général de l’artillerie et du génie, Jean Le Maitre, y fit construire le château actuel, le plus beau château d’Ile-de-France pour cette période, par l’architecte Barré. Il faut remarquer le parti que Barré a su tirer du site lui-même, la proportion du château par rapport au miroir d’eau, le mystérieux péristyle à l’italienne, la perfection avec laquelle ont été traités bandeaux et frises dus aux plus grands sculpteurs du temps, l’élégante habileté avec laquelle le château XVIIIe est raccordé à l’ancien château par le petit pont à galerie vitrée ; de même Achille Duchêne - à qui l’on doit la restauration de la plupart des jardins attribués à André Lenôtre et qui en s’inspirant des plans de l’ancien jardin à la française à crée l’actuel en 1910 - a veillé à l’harmonie des proportions par rapport aux façades. Tout cela fait du Marais un chef-d’œuvre de l’intelligence aussi bien que de l’art français.
A la fin du XVIIIe siècle, Mme de la Briche, la nouvelle propriétaire du Marais, décide de tenir un salon littéraire. De nombreuses personnalités vont se succéder au château comme le poète Florian. Après la Révolution, le critique littéraire Sainte-Beuve et l’écrivain Chateaubriand fréquentent le salon de Mme de la Briche.

A la fin du XIXe siècle, les descendantes de Mme de la Briche mettent le domaine du Marais en vente. En 1899, le château est acheté par le comte Boniface de Castellane et sa femme, la riche héritière américaine, Anna Gould.
En 1903, Boni de Castellane fait appel au paysagiste Achille Duchêne, grand connaisseur de l’œuvre de Le Nôtre pour imaginer un magnifique jardin à la française. Le projet ne verra jamais le jour dans son intégralité à cause du divorce d’Anna Gould et de Boni de Castellane en 1906. En 1908, Anna Gould se remarie avec le duc Hélie de Talleyrand-Périgord. A la mort de la duchesse, en 1961, c’est sa fille Violette qui hérite du domaine. Les propriétaires du château aujourd’hui sont ses enfants.

Pourquoi ça fait du bien :
- pour le miroir d’eau de 550 mètres de long et son jeu de reflet mettant en valeur le château
- pour les magnifiques bâtiments disséminés dans le parc : laiterie, glacière, grotte, pigeonnier
- parce que le parc est grand et les visiteurs peu nombreux, l’endroit est bien calme et agréable pour une promenade apaisante


Le

Laisser un commentaire