Musée Cognacq-Jay - Paris

Musée Cognacq-Jay - Paris

Le musée Cognacq-Jay rassemble les oeuvres du XVIIIe siècle acquises entre 1900 et 1927 par Ernest Cognacq, fondateur des Grands magasins de la Samaritaine, et son épouse Marie-Louise Jay.
A sa mort en 1928, Ernest Cognacq lègue ses collections à la Ville de Paris afin de perpétuer une présentation de ses oeuvres, évocatrices du siècle des Lumières, au public.
Ouvert en 1929 sur le boulevard des Capucines, dans un bâtiment jouxtant la Samaritaine de luxe, le musée a rejoint l’hôtel Donon, demeure du XVIe siècle située au coeur du Marais, en 1990.
La nature de la collection, constituée d’objets de petites dimensions, mais également la sélection de sujets iconographiques touchant à l’intime, de la scène d’intérieur au portrait, en font un espace de rencontre privilégié avec l’esprit du XVIIIe siècle français tel qu’il était conçu à l’ère des Cognacq : un siècle où les sociabilités, les échanges et l’art de vivre figurent au coeur du développement individuel.

Les collections recréent l’atmosphère d’une demeure parisienne au Siècle des Lumières, elles sont présentées sur trois niveaux dans le corps de logis principal et le niveau de galeries bordant la cour.
La muséographie s’articule autour de deux pôles : les expositions temporaires, au premier niveau du musée, et la collection permanente, déployée à la fois dans des reconstitutions d’ambiance et des galeries typologiques.
Pourquoi ça fait du bien :
- petit musée gratuit de la ville de Paris, on aurait tort de s’en priver
- le Marais c’est le dépaysement assuré en plein Paris, puis la petite rue Elzewir est à croquer et enfin ce musée avec de très belles collections 18ième
- le musée ne fait pas partie des circuits touristiques, vous pourrez donc profiter d’une visite loin de l’effervescence du quartier


Le

Laisser un commentaire