AÉROPORT ROISSY CHARLES DE GAULLE

Photo principale
Le

Premier carrefour multimodal d’Europe continentale, premier aéroport européen en terme de capacité aéroportuaire et deuxième en terme de trafic passagers, l’aéroport Paris Charles de Gaulle s’étend sur une surface de 3 257 hectares.
Il est notamment doté de deux doublets de pistes (une piste pour atterrir et une piste pour décoller plus longue pour permettre un arrêt d'urgence) permettant de traiter 114 atterrissages/décollages par heure, trois terminaux passagers, 300 hectares dédiés au fret, 3 tours de contrôle, 75 km de voies de circulation avions, 200 hectares d’aires de stationnement avions, une gare ferroviaire TGV permettant les correspondances trains/avions.
En 2018, le trafic a atteint 72 millions de passagers. La plate forme aéroportuaire compte 80 000 emplois.
Accompagnés d’un guide passionné, venez découvrir la mégapole CDG... Et assistez à un décollage ou un atterrissage toutes les 30 secondes : 1500 atterrissages et décollages par jour !

La visite est assurée par des pilotes et des professionnels de l'aviation qui partagent leur expérience et leur passion. La visite débute par une séance d'informations d'1/2 h environ sur le Groupe ADP (dans le superbe auditorium de la Maison de l'Environnement), suivie d'un "questions-réponses". Intéressant.
Puis, petite balade en bus d'1h/1h30, au travers des différents pôles de l'aéroport, avec les commentaires et explications des différents bâtiments présents sur le site. Sans oublier le chauffeur du bus, très sympathique qui, chaque fois que cela est possible, s'approche, à de nombreuses reprises, au plus près des avions (à l'arrêt comme en atterrissage/décollage) pour nous être agréable.

Pourquoi ça fait du bien :
- pour les connaissances sans fin des personnes assurant la visite (dans notre cas, l'ancien responsable de l'aéroport du bourget)
- parce que le bus vous emmènera au plus près des avions, à quelques mètres des pistes d'atterrissage et des terminaux
- pour voir la démonstration des dégivreuses et s'approcher des véhicules des pompiers


Laisser un commentaire